Retraite Madelin

Retraite Madelin TNS
Madelin – un contrat avec avantages fiscaux hors du plafonnement des niches fiscales 
Le contrat Madelin est le PERP des Professions Libérales. Les versements sont déductibles des revenus professionnels, et reversés sous forme de rente viagère au moment de la retraite.
Le Madelin permet un double avantage : avec une épargne déductible pour un revenu peu fiscalisé.

  • Une retraite professionnelle finançable, donc prise en charge par l’assureur en cas d’invalidité
  • Une possibilité de rachat d’années antérieures est possible- avantages fiscal certain

Si votre revenu imposable est inférieur au Plafond Annuel de la Sécurité Sociale,
votre enveloppe fiscale est égale à 10% du PASS

Si votre revenu imposable est compris entre 1 et 8 Plafond annuel de la Sécurité Sociale ,
Votre enveloppe fiscale est égale à 10% du revenu imposable + 15% de la part du revenu au dessus de 1 PASS

Si votre revenu imposable est supérieur à 8 Plafond annuel de la Sécurité Sociale
votre enveloppe fiscale est de 10% de 8 PASS + 15% de 7 PASS
 
Madelin – posez-vous les bonnes questions :
Connaissez-vous le montant futur de votre retraite ?

  • Quel est le montant dont vous souhaitez disposer ?
  • Quel est votre taux marginal d’imposition ?
  • Quel est votre régime fiscal et social ?
  • Souhaitez-vous cotiser pour votre conjoint collaborateur ?
  • Votre protection sociale est elle suffisante ?
  • Souhaitez-vous augmenter votre protection sociale ?

Madelin – un avantages avec un exemple chiffré :
Contexte de départ

  • Vous êtes un professionnel libéral médical, âgé de 50 ans et vous avez débuté votre activité à l’âge de 25 ans.
  • Vous prendrez votre retraite à 65 ans le 1er juillet 2027.
  • Votre taux marginal d’imposition est de 41 % et vous  réalisez un bénéfice de 150 000 €
  • Vous souhaitez compléter votre  retraite par la souscription d’un contrat « Madelin ».
  • Votre taux d’imposition marginal à la retraite diminuera à 30 %

Sans solution d’épargne Madelin
Vous observez une diminution de vos revenus à la retraite, sans avoir l’assurance d’obtenir un capital important obtenue  de la cession de votre clientèle au moment de son départ en retraite.
Actuellement votre niveau de vie élevé se cumule à une pression fiscale exercée élevée
Ceci ne vous permet pas de dégager une importante capacité d’épargne, capacité suffisante à la constitution d’un capital conséquent à terme.

Avec une solution d’épargne Madelin
 Age à la souscription : 50 ans – Age de départ à la retraite – Durée : 15 ans :

  • Versements annuels : 10 000€ soit 150 000€ cumulés
  • Economies fiscale : 150 000e *41% = 61 500€
  • Effort réels d’épargne : 88 500€ soit 5 900€ / an (versements moins économies d’impôts effective)

Quelle retraite complémentaire Madelin obtenue à 65 ans

  • Performance annuelle moyenne du contrat :4%
  • Capital constitué : 207 600€
  • Rente viagère annuelle (taux technique à 2 %, revalorisation  à  2  %, TPRV  93,  frais  2 %) = 10 630€
  • Tmi du rentier 30% – CSG CRDS – 7.10%
  • Rente annuelle : 6 686€

Madelin – ses atouts :
Permet de se constituer une retraite complémentaire par capitalisation non sujette aux aléas du système par répartition.

  • De nombreuses options de rentes possibles, selon les contrats
  • Au plan de la succession,  les réversions de rentes viagères au profit du conjoint (ou partenaire pacsé) et entre parents en ligne directe sont exonérées de droits de mutation à titre gratuit (CGI. art. 793, 1, 5°).
  • Défiscaliser :  déduction des cotisations retraite versées, du revenu professionnel pour les contrats souscrits après le 25 septembre 2003 : 10 % du PASS, augmenté de 25 % du bénéfice imposable compris entre un et 8 fois le plafond de sécurité sociale, soit 67 288 € pour 2012   (65 401 € en 2011), et 10 % du plafond de sécurité sociale, soit 3 838 € pour 2012 (3 535 € en 2011) , dans les limites du plafond le plus élevé des deux

Le capital constitué pendant la phase d’épargne et la rente viagère versée pendant la phase de rente ne sont pas soumis à impôt de solidarité sur la fortune.

Madelin – ses inconvénients :
 Une sortie exclusivement en  rente viagère

  • Une rente imposée à l’IR dans la catégorie « pensions et rentes viagères » + prélèvements sociaux au taux de 7,1 % + cotisation maladie